Vous souhaitez retrouver un meilleur équilibre vie professionnelle / vie personnelle? Alléger votre emploi du temps? Avez-vous identifier les « bonnes » raisons qui pourraient vous en empêcher? Dans cet article, vous allez en découvrir trois. Ces 3 bonnes raisons expliquent peut-être pourquoi vous n’y arrivez pas. En prendre conscience, c’est déjà faire un premier pas vers la réussite!

Je travaillais beaucoup et pourtant je me couchais avec cette douloureuse impression d’avoir bâcler mon travail…

Vous en avez assez d’avoir ce sentiment d’être toujours débordé.e, de ne pas avoir un moment à vous, de survoler les dossiers importants, et de devoir prendre des décisions rapides sans avoir vraiment la maîtrise de tous les éléments. C’est un sentiment que j’ai bien connu. Notamment quand mes trois enfants étaient petits et que je devais également faire face à toutes les urgences de mon entreprise. Je travaillais énormément, me donnais très peu de temps pour souffler. Malgré cela, le soir, avant de m’endormir, j’avais cette douloureuse impression d’avoir bâcler mon travail, d’avoir oublié quelque chose d’important, trop crié sur mes enfants… bref, de ne pas avoir été à la hauteur de la personne que je souhaitais être.

J’étais frustrée, parce qu’au fond j’avais vraiment envie de ressembler à ces leaders toujours en maîtrise, sereins, jamais fatigués, avec une forme physique incroyable ! Régulièrement je prenais donc la bonne résolution de mieux m’organiser et d’atteindre enfin ce sacré Graal de l’équilibre vie pro/vie perso ! Mais très vite j’étais rattrapée par les urgences.

A toute action, il existe des bénéfices cachés… qui nous empêche d’en changer

Au fond qu’est-ce qui m’a permis de retrouver une meilleure gestion de mon temps? Tout d’abord cette prise de conscience clef dans l’atteinte de mon objectif : il existe des bénéfices cachés à toute action, même si celle-ci nous dessert fortement. Et malgré tous les désavantages, ces bénéfices cachés, si nous n’en tenons pas compte, nous empêchent de changer d’habitudes.

Une cigarette tue à petit feu, mais réconforte immédiatement…

Qu’est-ce qu’un bénéfice caché ? Prenons l’exemple de la cigarette. Nous savons que le tabac tue. Donc les fumeurs ont une TRÈS bonne raison de vouloir arrêter de fumer ! Ne pas mourir, c’est quand même une très forte motivation, non ? Et pourtant, la plupart n’arrive pas à arrêter la cigarette malgré les patchs et autres substituts. Pourquoi ? Parce que, malgré l’immense inconvénient de raccourcir leur vie, la cigarette a aussi un avantage, une récompense immédiate, c’est le sentiment de réconfort qu’elle procure… Si l’ancien fumeur ne trouve pas un moyen de combler ce besoin aussi facilement que d’allumer une cigarette, il a un fort risque de replonger dans les moments de stress intense.

Et bien c’est la même chose pour toute habitude que l’on souhaite changer. Et notamment la façon dont on occupe nos journées, qui est, en définitive, une somme de nombreuses habitudes.

3 bénéfices cachés à être débordé.e 

Ici, j’en mentionne trois, mais il en existe d’autres et vous avez sûrement vos propres bénéfices cachés.

Si je suis occupé.e, c’est que je suis important.e et indispensable…

Dans notre culture, c’est valorisant d’être occupé.e, de ne pas avoir le temps : c’est très bien vu. Ça veut dire que vous êtes une personne très demandée donc très importante ! Non, non, ce n’est pas que vous ne savez pas vous organiser, ou que vous ne savez pas dire « non » à tout ce qu’on vous demande 😊 ! Non, c’est qu’on a vraiment besoin de votre avis pour tel projet, votre présence pour telle réunion: vous êtes le seul ou la seule à pouvoir apporter la réponse, l’éclairage qui fera toute la différence. Vous êtes indispensable !

Voilà, un premier avantage à avoir un emploi du temps très chargé, et ne vous laissez pas abuser par sa simplicité. C’est un sentiment très puissant, très ancré en nous, qui risque fort de se mettre en travers de votre chemin. Lorsque vous aurez réussi à déléguer certains dossiers, vous risquez de vous sentir exclu.e des décisions et d’être soudain habité.e, sans même vous en rendre compte, par une forte envie de reprendre les rênes ! Pensez-y, notamment si vous vous lancez dans un processus de libération de votre entreprise. Cela risque d’être un vrai challenge pour vous à prendre en compte dans votre processus de changement.

Vive la vie de famille! Oui, mais…

Un second avantage à rester tard le soir au travail, c’est, paradoxalement, de garder une certaine maîtrise sur nos occupations. Quand j’ai commencé à travailler dans la Finance, j’avais un boss qui restait très tard au travail, bien après la fermeture des marchés… et, à mes jeunes yeux, il n’avait pas l’air de travailler réellement… ça ressemblait plutôt à un moment de détente. Je me disais qu’en tant que père de famille, il avait sûrement mieux à faire… Je n’ai réellement compris que quand je suis devenue moi-même mère de jeunes enfants et que j’ai découvert cette autre vie qui m’attendait alors à la maison : aider aux devoirs, m’occuper du bain, préparer le repas, leur faire prendre le repas, leur raconter une histoire, les coucher… pas un seul moment à moi, avant l’heure de mon propre coucher, où je m’écroulais de fatigue, avec ce sentiment de culpabilité de n’avoir pas tout fait correctement !

Je l’avoue, rester au travail plus tard, ça me permettait de souffler un peu… de travailler plus calmement sur les dossiers, ou lire cet article qui m’intéressait, m’attarder sur les réseaux sociaux… bref, d’avoir un moment à moi, un sas de décompression, même si celui-ci restait insatisfaisant, c’était toujours ça de pris ! Que les parents de jeunes enfants me jettent la première pierre!

« Tu n’as rien de mieux à faire? »

Enfin, il y a un troisième bénéfice caché à être toujours occupé.e, qui est simple et présent chez bon nombre d’entrepreneur.es, c’est celui de se sentir vivant.e, de se sentir dans le flux de la vie. Ça peut-être très fort chez certaines personnes. Notamment celles qui, dans leur enfance, se sont entendu dire par leurs parents : « Qu’est-ce que tu fais à ne rien faire ? Tu n’as rien de mieux à faire ? Je vais te donner quelque chose à faire, moi!». Pour ces personnes, c’est souvent très inconfortable de prendre leur temps, par exemple de s’asseoir pour parler avec leurs collaborateurs et d’être vraiment à leur écoute… elles ont besoin de se sentir en action et pensent déjà à ce qu’elles vont faire après… 

Si c’est votre cas et que vous voulez vraiment changer, avoir plus de temps pour souffler, pour raison personnelle, la santé par exemple, ou pour être plus présent auprès des êtres qui vous sont chers, vous devrez d’abord revoir votre croyance selon laquelle le seul moyen d’être productif, c’est d’être dans l’action. Pour cela, lisez sur les bienfaits prouvés du repos sur la créativité et la performance.

A vous de jouer…

Voilà trois bénéfices cachés qui vous empêchent peut-être de retrouver un équilibre vie pro/vie perso. En être conscient.e facilite le changement et permet d’adopter durablement de nouvelles habitudes de vie. Alors quel est le vôtre ?oilà, chers managers, chers dirigeant.es, trois bénéfices cachés qui vous empêchent peut-être de retrouver un équilibre vie pro/vie perso. En être conscient.e facilite le changement et permet d’adopter durablement de nouvelles habitudes de vie. Alors quel est le vôtre ? Partagez-le dans les commentaires ci-dessous.

>